Troubles du comportement alimentaire

Les troubles du comportement alimentaire

La boulimie se caractérise par des prises compulsives de quantités importantes de nourriture suivies de comportements compensatoires (vomissements, prise de laxatifs, jeûne ou exercice physique excessif…). Ces derniers sont absents dans l’hyperphagie boulimique. Ces troubles du comportement alimentaire sont générés par de multiples facteurs personnels et sociaux.

La boulimie et l’hyperphagie boulimique font partie, avec l’anorexie mentale, des troubles du comportement alimentaire.

Les trouble du comportement alimentaire (TCA) sont des conduites alimentaires différentes de celles habituellement adoptées par les personnes vivant dans le même environnement. Ces troubles sont importants et durables et ont des répercussions psychologiques et physiques.

La boulimie se caractérise par des crises au cours desquelles la personne absorbe de manière compulsive de grandes quantités de nourriture, dans un temps court, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Ces crises de boulimie sont associées à un sentiment de perte de contrôle et sont suivies de comportements compensatoires  tels que vomissements provoqués, utilisation de laxatifs, de diurétique, jeûne entre les crises et exercice physique excessif. Les personnes souffrant de boulimie ont une perte d’estime de soi et ne sont pas en surpoids en raison des mesures compensatoires.

QUELS SONT LES FACTEURS FAVORISANT LA BOULIMIE ET L’HYPERPHAGIE BOULIMIQUE ?

Le comportement alimentaire dépend de facteurs génétiques et psychologiques individuels, mais il est également influencé par des facteurs environnementaux, familiaux et socioculturels.

La boulimie résulte de facteur multiples:

  • Facteurs de vulnérabilité génétique et facteurs psychologiques : des  troubles dépressif ou troubles bipolaires, des troubles de la personnalité, une faible de l’estime de soi, un perfectionnisme sont plus souvent présents chez les personnes présentant des troubles du comportement alimentaire.
  • Facteurs familiaux et sociaux : l’impact culturel et le rôle social de l’alimentation influencent le comportement alimentaire.
  • Facteurs déclenchants et d’entretien : des évènements de la vie (facteurs de stress psychiques, maltraitance…) peuvent déclenchés un trouble du comportement alimentaire et des modifications neurologiques et métaboliques des systèmes de régulation de l’appétit peuvent influer sur leur chronicité.

L »hyperphagie boulimique est définie par la présence d’épisodes récurrents de crises de boulimie qui ne sont pas associés à des comportements compensatoires (vomissements, utilisation de laxatifs…). En général l’hyperphagie boulimique occasionne un surpoids ou une obésité et génère une souffrance psychique.

La prise en charge permet de faire le point sur le trouble du comportement alimentaire, son histoire, d’étudier les raisons ,le contexte pour pouvoir petit à petit arriver à le gérer.

Je reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaire et prendre rendez vous au 06.07.04.63.27